dimanche 16 octobre 2011

Mort d'un pasteur

En juillet 1990, j'habitais Sèvres.
L'armée finie, je travaillais pour un magazine féminin bien connu.
Pas de vacances pour moi en cet été chaud. Certaines cités ghettos de l'ouest parisien se révoltaient, le reste des Français s'apprêtait à partir.
Un de mes voisins va disparaitre: un pasteur baptiste !

Ce 19 juillet, il quitte son appartement définitivement. Pendant plus de 3 mois, les policiers le rechercheront. Ses relations sulfureuses seront autant de pistes à exploiter, en vain.
Le pasteur est porte parole des croyants appartenant aux minorités sexuelles : homosexuels, transsexuels, sado-masochistes. Certains le disent même proche des pédophiles. Un pédigrée d'hérétique pour un homme d'église !
Son corps est retrouvé le 17 octobre dans la forêt de Rambouillet, en état de décomposition avancée.
Son compagnon, qui avait donné l'alerte de sa disparition affirme que le pasteur faisait l'objet d'écoutes téléphoniques et d'une surveillance poussée des services de renseignements. Qu'un inspecteur des RG aurait même participé à son enlèvement.
Une enquête sur l'enquête est demandée par le premier ministre de l'époque, le directeur des RG de la préfecture de police de Paris ainsi que le préfet sont entendus. Des rumeurs de bavure policière apparaissent dans la presse.

L'affaire du Pasteur devient une affaire d'état. Les circonstances de son assassinat sont encore aujourd'hui non élucidées.
Un inspecteur des RG a tout au plus avoué avoir procédé à des filatures et écoutes téléphoniques, un mois avant sa disparition.
Il sera inculpé plus tard dans une autre affaire et sera révoqué mais bénéficiera d'un non-lieu pour celle qui nous intéresse. 
Pourquoi les RG s'intéressent-t-ils au Pasteur en juillet 1990 ? Les enregistrements des écoutes ont été divulgués lors de l'audience de l'inspecteur des RG.
Plus tard le fameux inspecteur, dans un livre, fera des révélations sur ses méthodes. N'excluant pas la violence et la menace, il justifiera à mot couvert la bavure. 
Dans les années 90, l'homosexualité était encore taboue, de nombreuses associations luttaient pour son acceptation et sa reconnaissance dans la société de l'époque. Malgré les intimidations des RG, des filatures peu orthodoxes de son entourage, les activités pédophiles du Pasteur n'ont jamais été prouvées.
Il m'arrive très souvent aujourd'hui de repasser devant cette rue des hauts de seine où je vivais il y a plus de 20 ans déjà et de continuer à imaginer ce qui s'est passé ce jour de juillet 1990.

A suivre…

1 commentaire:

  1. Corinthiens 6:9, 10: “Ne vous y trompez pas ! ni les débauchés, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les pédérastes de tout genre (...) n’hériteront du Royaume de Dieu.”

    RépondreSupprimer

Vos commentaires sont les bienvenus... Même les pires !

Rechercher dans ce blog

Devenez Membres : soutenez-nous !